Les acquis allemands sont remis en cause par les démontages sociaux et les restructurations engagés par le Chancelier Schroeder et continués par Anguela Merkel. Alors que les performances industrielles de ce pays étaient associés à l’Etat providence le plus protecteur d’Europe, aujourd’hui l’Allemagne met en danger l’Europe.

Telle est la thèse que présente Bruno Odent dans son livre : « Modele allemand, une imposture » édité par Le temps des cerises.

Interview de Bruno Odent

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.