Le 29 août au soir, le parlement britannique a désavoué le premier ministre David Cameron en refusant l’intervention militaire en Syrie voulue par le Président Obama.

Cette décision isole-t-elle seulement le premier ministre, ou tout le pays ?

Interview de John Henley, journaliste auGuardian

david cameron propose un référendum sur le maintien dans l'ue
david cameron propose un référendum sur le maintien dans l'ue © reuters
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.