Depuis la réunion de Genève sur la Syrie samedi dernier, les Etats-Unis confirment leur souhait de ne pas s’engager au-delà. Riches de leur gaz de schiste, forts de leur indépendance énergétique, ils s'éloignent du Proche-Orient et se rapprochent de l’Asie.

Cette nouvelle orientation va-t-elle modifier la politique de l’Europe ?

Interview de Christian Makarian, directeur adjoint de la rédaction du magazineL’Express __

Vers un accord sur la Syrie ?
Vers un accord sur la Syrie ? © Radio France
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.