La classe la plus aisée de Bulgarie vit à l’étranger tout en gérant les affaires depuis Sofia. Un nouveau mode de vie .

Interview de Gian Paulo Accardo de Courrier International

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.