Les élections législatives anticipées en Serbie du dimanche 16 mars ont donné gagnant le parti conservateur, le SNC. Une victoire attendue.

Comment analyser l’attitude de ce pays qui rêve d’Europe, qui signe un accord de libre échange avec la Russie et dont les leaders politiques au pouvoir n’ont pas pris parti sur la crise ukrainienne?

Interview de Christian Makarian, directeur délégué de la rédaction deL'Express __

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.