Apres l’évacuation par la police de la place Taksim , le calme semble revenu à Istambul. La fermeté affichée du premier ministre Recep Tayyip Erdogan accepté semble t il par une majeur partie de la population n’est pas pour autant sans riques.

Interview de Riva Kastoriano, professeur à l’institut de sciences politiques de Paris.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.