A Chypre, depuis le début de la semaine, les banques dans l’attente d’un solution sont fermées. La méthode utilisée par l’UE et la BCE pour éviter la faillite de l’île a déclenché des réactions au delà des frontières de l’Europe. Interview de George Lilikas, ancien ministre des affaires étrangères chypriote

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.