Ce week end les italiens par le truchement des grands electeurs ont élu leur président de la République. Giorgio Napolitano, le président sortant est arrivé largement en tête, avec 740 voix sur 1007, au sixième tour. A 87 ans le président italien a accepté ce nouveau mandat pour permettre à la classe politique de s’organiser.

Interview de Daniel Zapala, journaliste correspondant à Paris.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.