Dimanche 20 janvier 2013 les Autrichiens se sont prononcé par voie referendaire. A 59,8% ils ont rappeler qu’ils souhaitaient le maintien du service militaire obligatoire dans leur pays. En rejetant l’idée d’une armée de métier ils ont réaffirmé leur statut de neutralité. Ce résultat relance le débat de la politique de défense de l’Europe.

Interview de Christian Makarain directeur adjoint de l’Express ;

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.