Tous les deux ans, l’Union Européenne remet son prix d’architecture contemporaine. Pour sa treizième édition, le jury a décerné le premier prix à la salle de concert Harpa à Reykjavik, en Islande.

Un bâtiment qui symbolise le renouveau de l'île à travers la culture, après les dévastations provoquées par la crise financière de 2008.

Interview de Gian Paulo Accardo de Courrier International et presseurop.eu

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.