Tous les deux ans, l’Union Européenne remet son prix d’architecture contemporaine. Pour sa treizième édition, le jury a décerné le premier prix à la salle de concert Harpa à Reykjavik, en Islande.

Un bâtiment qui symbolise le renouveau de l'île à travers la culture, après les dévastations provoquées par la crise financière de 2008.

Interview de Gian Paulo Accardo de Courrier International et presseurop.eu

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.