berlin
berlin © Radio France

Face aux violences répétées dans l’école Rutli implantée dans le quartier défavorisé de Neukölln à Berlin, les professeurs avaient demandé la fermeture de leur établissement en mars 2006 .

Le maire avait réagi en regroupant sur le même site une école primaire, un collège et un lycée afin d’adapter l’enseignement en fonction des niveaux des élèves. Cette mixité a porté ses fruits puisqu’aujourd’hui la cité scolaire compte plus de 900 élèves et que seulement 5% quittent l’établissement sans diplôme…

Interview de Gian Paolo Accardo de Courrier International

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.