Il est de plus en plus difficile pour les familles modestes de se loger à Londres.

La mixité sociale dans les quartiers qui existaient grâce aux aides sociales tend à disparaître.

Interview de Gian Paulo Accardo de Courrier International

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.