Longtemps le mot diaspora a été utilisé au singulier.

A partir des années 90, on le trouve au pluriel. Ce changement coïncide avec l’importance de leur réalité. Les nouveaux moyens de communication ont accéléré encore leurs développements et importances. Aujourd’hui elles sont devenues de réels acteurs politiques et géopolitiques.

Interview de Gérard-François Dumont, démographe, professeur à l’université Paris-Sorbonne et président de la revue Population & Avenir, co-auteur avec Pierre Verluise de « Géopolitique de l’Europe » disponible aux éditions PUF dès janvier 2015

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.