Hier la commission européenne a déclaré qu’elle attendait que l’Italie respecte ses engagements.

Un message envoyé à un pays qui vient de rejeter la politique de Mario Monti et favorisant des partis très critique envers Bruxelles.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.