L’économie islandaise a sombré en 2008 suite à la faillite de ses banques. Plus rapidement que prévu ce pays de 300 000 habitants se redresse. Parmi ses solutions originales, ce pays a investi dans le secteur culturel là ou beaucoup d’autres restreignent les crédits.Interview de Gian Paulo Accardo de Courrier International et Presseurop.eu

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.