Après le vote de la loi sanctionnant la négation des génocides le gouvernement turc a menacé la France de représailles.

Réaction sur le terrain de Florence Ogütgen, représentante des Français de l’étranger pour la Turquie qui tient une boutique dans le grand bazar d’Istanbul.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.