Peut on être amoureux de l’humour ? Si l’on pose la question à Jean Loup Schifflet il répondra par l’affirmative au point d’en avoir fait un dictionnaire.

Une façon de laisser libre court à ses passions comme par exemple le « nonsense »anglo-saxon.

Le dictionnaire amoureux de l’humour de Jean-Loup Schifflet est édité chez Plon

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.