Chaque semaine, OLMA se connecte à la Station spatiale internationale pour prendre des nouvelles de Thomas Pesquet. Cette semaine l'astronaute nous explique par le menu toutes les manipulations nécessaires à un changement d'emplacement du véhicule amarré à la Station. Il nous donne son point de vue sur les combinaisons, sur les nouveaux modules à venir dont le Nauka, nous explique PK4, et partage un souvenir d'image forte de la Terre.

Thomas Pesquet : "Non, ce n'est pas aussi simple que de changer sa voiture de place de parking. Le crew Dragon (Un véhicule spatial qui assure depuis 2020 la relève des équipages de la Station spatiale internationale) est vraiment intégré au système de la station pendant notre séjour à bord de l’ISS. Il reçoit l'énergie électrique, et la ventilation. L'air et la filtration du CO2 sont partagés. 

Donc, cette semaine, il a d'abord fallu défaire ce système et mettre en configuration notre radeau de sauvetage,  où nous avons tout le matériel nécessaire en cas d'urgence. On l'a fait au dernier moment parce qu'il ne s'agirait pas de se retrouver en situation problématique, et de ne rien avoir pour y faire face. Il a fallu désinstaller les équipements de chaine, et planifier. Cela a nécessité beaucoup de préparation au sol et à bord. 

Et puis, le jour J, il s'agit de d'enfiler sa combinaison

On se prépare comme pour un départ : si on n'arrive pas à se "redocker" c'est le retour sur Terre. Donc, on fait vraiment exactement la même chose en combinaison : on teste l'étanchéité, on ferme les sas des deux côtés, on désinstalle tout, on fait le vide entre les deux sas et puis on ouvre les crochets : la liaison mécanique entre le Dragon et la station. On a une petite propulsion du Dragon qui va nous faire un peu reculer. Et puis, petit à petit, on va voir le capteur laser à l'avant du Dragon reconnaître la station. Il y a des réflecteurs un peu partout qui vont calculer sa position. Et là, on va arrêter cette manœuvre de retrait. 

En général, on est éloigné que de 60 mètres. Ensuite, on va tout simplement faire le tour de la station. 

On va monter, en tangage, toujours pointé vers la station et se placer sur le dessus. Ensuite, on va faire notre approche finale. On va redéployer notre système d'amarrage avec des ressorts pour amortir le petit choc de la rencontre de la station et du Dragon.

Et puis, on refait notre approche finale exactement comme ce qu'on a vécu en arrivant à la station. C'est la même séquence : on réinstalle les crochets, on réintègre tous les systèmes reconnectés. Puis finalement, on sort le sas. On débranche les systèmes comme le filtrage du CO2 autonome à l'intérieur du Dragon comme un nouveau départ pour la mission. On a eu l'impression de revivre l'arrivée à bord. C'était sympa."

La suite est à écouter...

L'équipe

  • Ecriture, préparation : Sophie Bécherel 
  • Réalisation : Thomas Dutter 
  • Musique : Arno Alyvan 
  • Sound-design : Hervé Bouley 
  • Voix Olma : Emilie Blon-Metzinger
  • Graphisme : Julien Mougnon

Pour écouter tous les épisodes de cette série, mettez ce podcast en favori sur l’application Radio France, disponible sur iOS et Android, ou via le fil RSS et Apple Podcast.