Le milliardaire George Soros est une figure fréquemment mentionnée dans la complosphère mondiale. Qui est-il et pourquoi est-il la cible fantasmée de tout un tas de croyances complotistes autour de la planète ?

Georges Soros est un milliardaire américain de 90 ans qui est né en Hongrie, et qu’on connait surtout aujourd’hui pour son engagement progressiste et libéral. Il a notamment fondé l’Open Society Foundations qui est un réseau de fondations qui visent à promouvoir la démocratie et les droits de l’homme. Alors on peut parfaitement critiquer le personnage, ses engagements ou le fait qu’il ait par exemple spéculé sur la crise de la livre anglaise dans les années 90. Mais ce qui est plus problématique c’est lorsqu’il devient un bouc émissaire, la cible fantasmée de tout un tas de croyances complotistes autour de la planète.

Soros est devenu une sorte d’épouvantail

Le symbole du milliardaire juif qui complote contre les nations, et que brandissent de nombreux dirigeants autour du globe. À commencer par ceux de son pays d’origine la Hongrie. Le premier ministre national populiste Viktor Orban et les médias qu’il contrôle aujourd’hui, utilisent la figure de Soros comme un véritable instrument de propagande. Il est constamment la cible d’attaques complotistes qui flirtent souvent avec l’antisémitisme.

Un officiel du gouvernement hongrois a d’ailleurs suscité un tollé en décembre dernier, en affirmant que « L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros. […] George Soros est le Führer libéral ».

Mais Soros est attaqué dans le monde entier, pas seulement en Hongrie.

Oui, on pense aux Etats-Unis où la figure de Soros a été utilisée de nombreuses fois par Trump et ses partisans. En l’accusant d’être à l’origine du mouvement black lives matter, ou même des émeutes du Capitole en janvier dernier. On a aussi la mouvance complotiste d’extrême droite pro-Trump Qanon qui le décrit comme faisant partie de l’élite pédosataniste mondiale. 

Mais chez nous aussi en France, la figure complotiste de Soros est tout aussi populaire, on se rappelle peut-être que le magazine Valeurs actuelles avait fait sa Une sur lui en 2018 en le présentant comme « le milliardaire qui complote contre la France » et « le militant de la submersion migratoire et de l’islamisme ». Un clin d’oeil évident à l’extrême droite complotiste française.

Soros est donc devenu une référence complotiste planétaire

Oui et c’est ça qui est le plus fascinant. À chacun son Soros. Il est devenu une sorte de figure creuse à l’intérieur de laquelle les complotistes injectent tous leurs fantasmes, leurs craintes, voire leur haine. Au point que Soros a été la cible d’un attentat à la bombe en octobre 2018. Aujourd’hui sa figure est devenue une telle référence mondiale qu’il est devenu un mème, c'est-à-dire une image virale, et si vous tapez « Soros meme » dans le moteur de recherche d’images de Google aujourd’hui vous tomberez inévitablement un mur infini de montages complotistes avec son portrait.

L'équipe
  • Tristan Mendès FranceEnseignant dans le domaine du numérique et collabore à l’Observatoire du conspirationnisme
Contact