Les chemtrails sont la contraction de "chemical" ("chimique") et "trails" ("trainées"). On parle ici en fait des trainées blanches laissées par les avions quand ils passent dans le ciel. On sait depuis longtemps que ces trainées sont le résultat d’un phénomène de condensation. Mais pas pour les complotistes.

Mais pour les complotistes, ces traînées blanches seraient le résultat d’épandages de produits chimiques répandus à l’insu de la population.
Mais pour les complotistes, ces traînées blanches seraient le résultat d’épandages de produits chimiques répandus à l’insu de la population. © Getty / Patrick Pleul/picture alliance

Pour les complotistes, ces traînées blanches seraient le résultat d’épandages de produits chimiques répandus à l’insu de la population.

Certains vont imaginer que c’est pour contrôler le climat avec des techniques de géo-ingénierie

D’autres, pensent que les Chemtrails sont en fait un programme militaire qui viserait à réduire la population de la planète. 

Certains croient enfin qu’elles serviraient à contrôler l’économie mondiale en sabotant certains types de récoltes avec des produits toxiques. 

L'origine de cette théorie complotiste

Il semble qu’elle soit apparue en 1996 aux États-Unis après la publication d’une étude universitaire faite à la demande de l’US Air Force, qui visait à explorer les possibilités de maitriser le climat dans un contexte d’affrontement militaire. Leur idée était de voir s’il était possible de s’assurer un avantage climatique sur le champ de bataille. Cette étude va surtout avoir du succès dans les milieux complotistes d’extrême droite américains, qui vont y trouver l’occasion de développer tout un tas de théories plus délirantes les unes que les autres. Et le complot dit des "chemtrails" va continuer à se répandre sur le web, jusqu’au début des années 2000, dans une relative confidentialité.

La croyance dans les Chemtrails semble depuis avoir gagné en popularité

On l’a peut être oublié mais en 2009, le chanteur Prince avait expliqué dans un interview (qui avait fait grand bruit à l’époque) qu’il était convaincu de la réalité des Chemtrails. Et sans surprise à la mort de Prince en 2016, le pape du conspirationnisme américain Alex Jones, va expliquer qu’il avait été en fait assassiné pour avoir révélé le danger des Chemtrails.

La popularité de cette croyance va continuer à gagner du terrain et en 2017 la revue _Nature _publie un sondage qui montre que 10% des Américains interrogés sont persuadés que le complot des chemtrails est une réalité. Et plus récemment encore chez nous, un sondage mené par l’IFOP en mars 2020 montrait que 15% des personnes interrogées adhéraient à cette théorie complotiste.

Certains politiques français semblent également y avoir donné du crédit

On se souvient peut-être que l’actuel secrétaire d’État à la ruralité, Joël Giraud, avait déposé en novembre 2013 une question écrite au gouvernement sur les chemtrails en expliquant qu’il pourrait s’agir "d’épandage de produits chimiques provoquant des maladies respiratoires".

Et tout récemment encore, début janvier, on retrouve cette théorie des Chemtrails dans un tweet devenu viral d’un ancien conseiller municipal du Rassemblement national, Damien Yvenat.

Bref vous l’aurez compris, cette croyance est persistante, et on n’a pas fini d’en entendre parler.

L'équipe
  • Tristan Mendès FranceEnseignant dans le domaine du numérique et collabore à l’Observatoire du conspirationnisme
Contact