Suffit-il de chanter rock'n roll, ou tout est-il dans l'attitude pour se voir décerner la médaille du rocker. Johnny s'en moque. Là-haut, seul en son royaume, il verrait bien son empire s'étendre à d'autres pays, d'autres langues. Oui mais, dans quel costume ?

Johnny Hallyday - 1973
Johnny Hallyday - 1973 © AFP

Dès ses débuts Johnny incarne une certaine idée du rock'n roll. Une potion magique passée au filtre du cliché, de l'image d'épinal, mélangée à la réalité d'une vie menée sur les chapeaux de roue.

La fusée Johnny est lancée

Elle explorera des mondes inconnus et nous ramènera ces merveilles que sont le twist, le mashed potatoes, le madison. Johnny Hallyday est le numéro un du rock français. Les intellectuels et la presse ausculte le phénomène. Les parents voient leurs enfants devenir des fans. Johnny par l'intermédiaire des journaux et de la radio est leur copain. Son succès reste essentiellement francophone: Quebec, Suisse, Belgique, mais aussi l'Afrique noire.

Elvis est à l'armée, il y a une place à prendre. Et puis des français qui s'exporte en 1960, il y en a quelques un. Sacha Dystel est une star en Grande Bretagne. Charkes Aznavour triomphe partout. Yves Montand tourne à Hollywood, y chante aussi. Alors pourquoi ne pas essayer. En italien, en espagnol, en japonais, en turc, en allemand, en anglais aussi. En cowboy, en motard, en hippie, en survivant de l'espace, en mécréant. 

Mais quelque soit la mode, Johnny Hallyday reste un rocker.

Programmation musicale

  • Johnny Hallyday - Let's twist again
  • Johnny Hallyday - Le madison twist
  • Johnny Hallyday - Jesus Christ
  • Johnny Hallyday - Voyage Au Pays Des Vivants
  • Johnny Hallyday - Lightin'
  • Johnny Hallyday - Ne me quitte pas
  • Johnny Hallyday et Emmylou Harris - Si j'étais un charpentier/If I were a carpenter
  • Johnny Hallyday - Ja der Elefant ( German Twist )
  • Johnny Hallyday - Hi-heel sneakers
  • Johnny Hallyday - Le feu
Les invités
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.