Un jeune militaire français visite la ville en juin 1946. En tant que photographe de guerre, il rapporte les ravages de l’arme atomique. Il fait la rencontre d’un jésuite qui lui permet de mieux comprendre les effets sur la population. Cet ancien résistant, ancien combattant de la 2e DB n’en sortira pas indifférent.

Les dégâts de la bombe atomique à Hiroshima, Japon, novembre 1945
Les dégâts de la bombe atomique à Hiroshima, Japon, novembre 1945 © Getty / Historical / Contributeur

Fabrice d'Almeida vous propose de partir sur les pas de Fabrice Claude Brézillon, un ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale qui prit également part à la guerre d’Indochine au sein du Corps expéditionnaire français d’Extrême-Orient. C'est durant ce second engagement, en juin 1946, que le lieutenant, simultanément directeur d'un journal militaire "Caravelle", est envoyé au Japon pour établir un rapport sur l'état de la situation à Hiroshima, après l'explosion de la bombe atomique le 6 août 1945

Près de 1 000 photos illustrant le désastre de la guerre

Depuis son embarquement pour l'Indochine, en septembre 1945, le soldat est devenu un vrai reporter et photographe de guerre, à tel point qu'il aura accumulé près de 1 000 photographies durant son périple extrême-oriental. Autant d'archives photographiques qui permettent de rendre compte, six mois après l'explosion de la bombe atomique, des effets dévastateurs sur la société nippone.

Après être passé par Tokyo, Kyoto, Kobe et le port de Kure, il boucle son voyage par les dévastations d’Hiroshima. Des photos hallucinantes illustrant des quartiers, des immeubles, des maisons totalement détruits pour ne citer qu'eux…

Un père jésuite vivant sur place lui sert de guide et de témoin oculaire. Il a vécu le terrible choc occasionné par l’explosion. 

📷 ARCHIVES PHOTOGRAPHIQUES - Plus de 800 photographies conservées à l'ECPAD illustrent les visites de Fabrice Claude Brézillon en Extrême-Orient dont celles des ravages de la bombe atomique à Hiroshima. 

▶︎ Tout l’été, Fabrice d'Almeida, vous plonge dans l’histoire, grâce à des dossiers sortis des archives du ministère des Armées, souvent inédites, parfois secrètes, mais toujours surprenantes. De quoi regarder différemment des événements historiques grands ou petits, et mieux comprendre le monde qui nous entoure. 

▶︎ 40 émissions à écouter, à podcaster et à lire bientôt dans un livre en partenariat avec les éditions Gallimard et le ministère des Armées : "Archives secrètes des Armées"

L'équipe