Le dossier militaire du commandant Charcot révèle à quel point ce médecin devenu navigateur était un patriote. Ce pionnier de l’environnement qui voulait que les pôles soient ouverts à toute l’humanité s’est engagé corps et âmes pour défendre la France en 1914, notamment en utilisant la technique des bateaux-pièges.

Le médecin et explorateur polaire Jean-Baptiste Charcot (1867-1936) à Paris.
Le médecin et explorateur polaire Jean-Baptiste Charcot (1867-1936) à Paris. © AFP

Il est un peu oublié aujourd’hui, mais Jean-Baptiste Charcot fut un pionnier de la découverte des pôles, avec son navire "Le Pourquoi Pas". Les archives du Ministère des Armées éclairent sa personnalité d'un nouveau jour.

Voici comme la télévision et la radio présentaient Charcot en 1967, trente ans après sa mort le 16 septembre 1936.

"Si aujourd’hui après 31 ans d'absence, le Commandant Charcot revenait chez lui, il y verrait à la même place qu'autrefois tous ses meubles, ses livres, ses collections. Mme Allard Charcot, fille du grand explorateur : "Tous ses voyageurs représentaient une grande fierté. C'est une angoisse qui a pesé sur nos vies à chaque départ. ce n'était pas seulement notre papa, il appartenait à toute la France, la France qu'il aimait tant et pour laquelle il a fait le sacrifice de sa vie."

Charcot, médecin (et fils du grand psychiatre Jean-Martin Charcot), scientifique, explorateur, est parti à la conquête des mers glacées.

La plongée dans les archives nous révèlent à quel point la Marine militaire a permis cette carrière, ces voyages.
En 1908, Charcot devient militaire de réserve, mais c'est avec la Première Guerre Mondiale qu'il devient véritablement "chef de guerre"

(la suite, à écouter)

▶︎ Tout l’été, Fabrice d'Almeida, vous plonge dans l’histoire, grâce à des dossiers sortis des archives du ministère des Armées, souvent inédites, parfois secrètes, mais toujours surprenantes. De quoi regarder différemment des événements historiques grands ou petits, et mieux comprendre le monde qui nous entoure. 

▶︎ 40 émissions à écouter, à podcaster et à lire bientôt dans un livre en partenariat avec les éditions Gallimard et le ministère des Armées : "Archives secrètes des Armées"

Le navire "Pourquoi Pas" durant la dernière expédition du commandant Charcot en 1936
Le navire "Pourquoi Pas" durant la dernière expédition du commandant Charcot en 1936 © Getty / Keystone-France
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.