C’est le seul camp de concentration sur le territoire français. 52 000 personnes y ont été déportées. Dans les archives militaires se trouvent les dossiers des grands procès contre les médecins qui y ont travaillé. Expériences sur des prisonniers, participation à la politique raciale…

Le camp du Struthof-Natzwiller en Alsace, début 1945, France. Vue sur les miradors et les différentes terrasses d'appels aux détenus
Le camp du Struthof-Natzwiller en Alsace, début 1945, France. Vue sur les miradors et les différentes terrasses d'appels aux détenus © AFP / USIS / LEEMAGE

C’est tout le nazisme qu'on y retrouve… Les procès des médecins montrent les mécanismes qui ont permis le génocide et plus généralement les crimes de masse.

▶︎ Tout l’été, Fabrice d'Almeida, vous plonge dans l’histoire, grâce à des dossiers sortis des archives du ministère des Armées, souvent inédites, parfois secrètes, mais toujours surprenantes. De quoi regarder différemment des événements historiques grands ou petits, et mieux comprendre le monde qui nous entoure. 

▶︎ 40 émissions à écouter, à podcaster et à lire bientôt dans un livre en partenariat avec les éditions Gallimard et le ministère des Armées : "Archives secrètes des Armées"

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.