La nomination de la première femme générale : médecin, aviatrice, casse-cou mais tête froide ! On retrouve toute une autre époque. Celle des pionnières de la condition féminine qui voulaient battre les hommes sur leur propre terrain et qui y sont parvenues !

Valérie André, aviatrice, médecin et première femme générale en 1976. Ici, à Paris le 9 mai 1988
Valérie André, aviatrice, médecin et première femme générale en 1976. Ici, à Paris le 9 mai 1988 © Getty / Micheline PELLETIER / Contributeur

Au passage, on constate que les mentalités journalistiques évoluent parfois lentement.

▶︎ Tout l’été, Fabrice d'Almeida, vous plonge dans l’histoire, grâce à des dossiers sortis des archives du ministère des Armées, souvent inédites, parfois secrètes, mais toujours surprenantes. De quoi regarder différemment des événements historiques grands ou petits, et mieux comprendre le monde qui nous entoure. 

▶︎ 40 émissions à écouter, à podcaster et à lire bientôt dans un livre en partenariat avec les éditions Gallimard et le ministère des Armées : "Archives secrètes des Armées"

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.