Victor Basch, président de la Ligue des droits de l’homme, a été tué par la milice de Vichy en 1944. L’année suivante s’ouvre le procès de son assassin : Joseph Lécussan, un officier de marine. Ses arguments résument la doctrine antisémite du pétainisme et du nazisme.

Joseph Lécussan lors de son procès à Lyon, France, le 25 mai 1946.
Joseph Lécussan lors de son procès à Lyon, France, le 25 mai 1946. © Getty / KEYSTONE-FRANCE / Gamma-Rapho

C’est la vision de l’histoire d’un bourreau qui croit avoir un avenir dans la France d’après-guerre. Un racisme choquant.

▶︎ Tout l’été, Fabrice d'Almeida, vous plonge dans l’histoire, grâce à des dossiers sortis des archives du ministère des Armées, souvent inédites, parfois secrètes, mais toujours surprenantes. De quoi regarder différemment des événements historiques grands ou petits, et mieux comprendre le monde qui nous entoure. 

▶︎ 40 émissions à écouter, à podcaster et à lire bientôt dans un livre en partenariat avec les éditions Gallimard et le ministère des Armées : "Archives secrètes des Armées"

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.