Les Pieds Bandés
Les Pieds Bandés © radio-france

Joy Raffin présente la bande dessinée "Les Pieds Bandés " de Li Kun Wu , paru le 1er mars 2013 chez Kana.

Pendant cinq ans, Li Kunwu a dessiné sa vie, une vie qui commence en 1955 pour se poursuivre sur le papier quelques cinquante-cinq ans et trois tomes plus tard. Elle laisse derrière elle un témoignage impressionnant sur l’histoire d’un homme, soldat-dessinateur de Mao, qui a traversé tout ou presque de l’histoire récente de la République populaire de Chine. Avec son complice et ami Philippe Ôtier, co-scénariste, ils signent un document unique – « Une Vie Chinoise » – sur les coulisses de la propagande du parti et ces années rouges encore méconnues de la jeune génération.Son nouvel ouvrage, « Les pieds bandés », dont le trait torturé esquisse toute la difficulté du récit, offre un regard acéré sur cette terrible pratique qui marqua dans leurs chairs des millions de femmes chinoises. La chute de la dernière dynastie sonna peu à peu son déclin. Mais, à la périphérie de l’empire, dans la province du Yunnan dont est originaire Li Kunwu, certains villages continuèrent à bander les pieds des fillettes jusque dans les années 30…

Li Kun Wu sera en dédicaces à Paris à l'occasion du salon du livre 2013, mais aussi en conférence à la Maison de la Chine le 18 mars (conférence sur le thème des pieds bandés) et en dédicaces dans diverses librairies comme L'Imagigraphe (75011 - Le 20.03) ou La Hune (75006 - Le 22.03)

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.