Michael Henry Wilson. Cinéaste, scénariste, historien du cinéma, nous présente cent ans de cinéma américain et cinquante-huit cinéastes, avec son livre À la porte du paradis paru aux éditions Armand Colin

Tel est le fil rouge qui court à travers la vaste tapisserie du cinéma américain, de D.W. Griffith à David Lynch, de F.W. Murnau à Terrence Malick. Si l’on en croit les conteurs de l’âge classique, les grilles du Jardin d’Éden sont restées entrouvertes. Les modernes, eux, proclament que nous en avons été exilés : le romanesque ne se nourrit plus d’espérance, mais de désenchantement. Cet imaginaire hollywoodien toujours tiraillé entre le ciel et l’enfer, Michael Henry Wilson nous invite à le revisiter, quand ce n’est à le revivre, dans sa prodigieuse effervescence.

Les films de la semaine :

  • Le Promeneur d’oiseau de Philippe Muyl
  • D’une vie à l’autre de Goerg Maas
  • Sarah préfère la course de Chloé Robichaud
  • May un the summer de Cherien Dabis
  • Arthur Newman de Dante Ariola
  • La Frappe de Yoon Sung-Huyn
  • L’Armée du salut de Abdellah Taïa
  • Au nom du fils de Vincent Lannoo

Retrouvez-nous sur facebook !

Les liens

le blog de Laurent Delmas

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.