Nous sommes en juillet 1914, dans une Europe qui vit en paix, mais une paix si fragile…

Assassinat de Jaurès
Assassinat de Jaurès © NINA

C’est en juillet 1914 que nous partons aujourd’hui. En compagnie de Jean Jaurès, l’homme qui a voulu empêcher la guerre.

L’assassinat de Jaurès - illustration d'époque
L’assassinat de Jaurès - illustration d'époque © radio-france

Juillet 1914… On s’agite dans les chancelleries et dans les casernes. Mais l’Europe alors est encore en paix, cet état, si « normal » en apparence qu’on en oublie qu’il est fragile. Dans quelques semaines, dans quelques jours, dans quelques heures, le « monde d’hier » (comme l’appelait avec nostalgie l’écrivain Stefan Zweig) sera englouti, anéanti dans un déchaînement de haine, de bombes et de millions de morts… De l’horreur des tranchées, au cri de « plus jamais ça ! » naîtra un drôle de monde, le XXe siècle.

On a du mal aujourd’hui à comprendre comment les esprits d’alors ont pu se laisser prendre : « Nous nous sentîmes emportés, écrira un ambassadeur, roulés dans une espèce de course vertigineuse, tourbillonnante, où les évènements se précipitaient vers un unique dénouement possible : la guerre. »

Il y eut pourtant quelques esprits éclairés. Jean Jaurès est de ceux-là. Depuis des mois, le député socialiste tente d’opposer l’humain, le respect du droit et de la démocratie à la logique de guerre. Un combat qu’il va payer de sa vie.

Gilles Candar est l'invité de Stéphanie Ducan

Les derniers jours de Jean Jaurès une fiction de Jean-Yves Le Naour

Avec:

Jean Jaurès portrait
Jean Jaurès portrait ©
  • John Arnold
  • Guillaume Marquet
  • Pierre Louis-Calixte
  • Pierre-Marie Schneider
  • Joachim Salinger
  • Hervé Furic
  • Claire Boust

  • Prise de son montage et mixage : Manuel Couturier, Emmanuel Armaing et Yacine Monnet
  • Assistante à la réalisation : Cécile Laffon
  • Réalisation : Benjamin Abitan

Une émission à suivre et partager sur Facebook

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.