Pour ce début d’année, revisitons la vie singulière d’une femme charismatique, Eva Perón, artiste et femme politique. Cette fiction, écrite par Clara Saer et Zoé Gabillet, est réalisée par Sophie-Aude Picon et, pour la commenter, Stéphanie Duncan invite l’anthropologue Guillaume de Gracia.

Eva Peron à Buenos-Aires en 1951
Eva Peron à Buenos-Aires en 1951 © AFP / AFP

Le 22 août 1951, une marée humaine d’environ deux millions d’Argentins a envahi l’immense avenue du Neuf Juillet, dans le centre de Buenos Aires. Depuis cinq ans, le pays est présidé par le général Juan Perón, mais aussi, de fait, par son épouse, la très charismatique Eva Perón dont la popularité est une arme précieuse pour le pouvoir. Mais en ce jour d’août 1951, alors que se profilent les élections, la foule va demander davantage de son héroïne. 

Pour la première fois de leur histoire, les femmes argentines, grâce à Eva Perón, vont pouvoir voter. Elles ont aussi acquis le droit de se présenter aux élections. 

C’est dans ce contexte que la puissante  CGT, le syndicat soutenu par Evita, lui demande ce jour-là de se porter candidate à la vice-présidence, du jamais vu en Argentine. Au fil des heures, un étonnant dialogue passionnel va se nouer entre Evita Peron à la tribune, et la foule de plus en plus exaltée qui lui fait face et qui l’appelle : "Evita ! Evita ! Evita avec Perón !" 

Eva Perón ne sera pas vice-présidente, et elle mourra moins d’un an plus tard. Mais comment cette jeune femme, ex-comédienne de série B, a-t-elle réussi à incarner en quelques années le peuple argentin et à demeurer, encore aujourd’hui, une icône nationale ?

L'invité

Notre invité est Guillaume de Gracia, anthropologue, professeur d’histoire, auteur du livre : De sueur et de sang, mouvements sociaux, résistances populaires et lutte armée dans l’Argentine de Peron (1943-1976), paru aux éditions Syllepses, dans la collection Coyoacan.

À lire également, Le siècle de Perón, essai sur les démocraties hégémoniques d’Antoine Rouquié, paru aux éditions du Seuil.

La fiction

Eva Perón, la madone aux deux visages, une fiction radiophonique de Zoé Gabillet et Clara Saer, réalisée par Sophie-Aude Picon.

Avec les voix de :

  • Eva Perón : Fanny Mary
  • Juan Perón  : Olivier Boudraud
  • Juancito : Manuel Ulloa Colonna 
  • Le tailleur : Loïc Mobihan
  • Skorzeny : Johannes Hamm
  • Rita : Lara Suyeux

Ainsi que l’équipe de réalisation :

  • Bruitages : Bertrand Amiel
  • Enregistrement, Montage, Mixage : Claude Niort, Julie Garreaud
  • Assistante à la réalisation : Sophie Pierre
  • Réalisation : Sophie-Aude Picon

L'extrait

Pour patienter jusqu’à dimanche soir, nous vous proposons d’écouter un extrait de cette fiction. La réalisatrice de l'émission, Anne Weinfeld, a sélectionné ce moment où Eva et le colonel Juan Perón se rencontrent pour la première fois, le 22 janvier 1944 :

2 min

Extrait de "Eva Peron, la madone aux deux visages" de Clara Saer et Zoé Gabillet

Par Sophie-Aude Picon

La musique

  • Elena Roger - No llores por mi Argentina, extrait de la comédie musicale britannique, Evita, créée par Tim Rice et Andrew Lloyd Webber, inspirée de la vie d'Eva Perón et créée en 1976.
  • Autant en emporte l'Histoire, votre émission des Fictions de France Inter, possède son générique original, composé par le musicien, Clément Ducol.
Programmation musicale
  • AGNES OBELMODULE ALBUM 2020 LONG "Broken Sleep" "Island of doom"
L'équipe