Le calme du lieu est trompeur : Une belle demeure dans la campagne anglaise, un jardin fleuri, des enfants qui jouent au croquet… C’est dans ce cadre idyllique, loin du tumulte de Londres, que vit et travaille le naturaliste Charles Darwin, avec sa famille.

Charles Darwin, photographié en 1869
Charles Darwin, photographié en 1869 © Getty / Bettmann

Darwin, observateur minutieux de la nature, est un savant estimé de ses confrères. Mais, ils l’ignorent, cet homme tranquille, pieux, qui tous les soirs au coin du feu joue au trictrac avec sa femme, cet homme travaille en secret à une nouvelle théorie qui, il s’en doute, va révolutionner la science. 

Mais sa théorie de l’évolution des espèces qu’il commence à élaborer en 1839, Darwin mettra vingt ans à la publier. Ses idées lui semblent à lui-même si explosives, si effrayantes, qu’au début il n’ose même pas les noter par écrit. Trois ans plus tard, pour la première fois, il en rédige un bref résumé, mais au crayon ! Et si enfin, en 1859, Darwin se résout en hâte à publier sa théorie, c’est parce qu’il redoute qu’un autre savant ne le devance. Et comme il le pressentait, la publication de son livre l’Origine des espèces va provoquer un véritable séisme.

Notre invité est Jean-Claude Ameisen, médecin, Président d'honneur du Comité Consultatif National d'Ethique, Producteur de l'émission Sur les épaules de Darwin et directeur du Centre d'Etudes du Vivant. Auteur de nombreux livres, notamment : Dans la lumière et les ombres. Darwin et le bouleversement du monde (Points Seuil) ; Sur les épaules de Darwin (en 3 volumes), une co-édition Les liens qui libèrent / France Inter

Et à voir, on espère bientôt : l'EXPOSITION au Musée d'Orsay Les origines du monde : l'invention de la nature au XIXe siècle (prévue jusqu'au 2 mai 2021).

Fiction : 1859. CHARLES DARWIN PUBLIE L’ORIGINE DES ESPECES, de Jean-Baptiste SABIANI

Avec :

  • Charles Darwin : Eddie Chignara
  • Emma Darwin : Valérie Moinet
  • John Dalton Hooker : Laurent Lederer
  • Samuel Wilberforce : Vincent Nemeth
  • Syms Covington : Quentin Barbosa
  • Et Thomas Henry Huxley : Bertrand de Roffignac
  • Bruitages : Elodie Fiat
  • Prise de son, montage et mixage : Bernard Lagnel et Antoine Hespel
  • Assistante à la réalisation : Manon Dubus
  • Réalisation : Pascal Deux
  • CD : The Avalanches "The divine chord"
L'équipe