Cet épisode de l’Histoire napoléonienne a ouvert un nouveau champ dans la médecine, une histoire écrite par Christine Spianti, auteure de la fiction réalisée par Baptiste Guiton. Pour en parler, l’historien Thierry Lentz, auteur d’une récente biographie de Napoléon, s’entretient avec Stéphanie Duncan.

La retraite de Russie et la bataille de la Bérézina
La retraite de Russie et la bataille de la Bérézina © AFP / Fondation Napoléon

Le 26 novembre 1812, la Grande Armée de Napoléon, qui a dû battre retraite devant Moscou, doit maintenant franchir la Bérézina… 

La Bérézina, aujourd’hui, mot synonyme de désastre, est alors un fleuve en crue, charriant d’énormes blocs de glace. L’armée impériale, talonnée de près par celle du Tsar, réussira finalement à passer. Mais quelle débâcle ! 

De la Grande Armée, forte de près de 500 000 hommes qui, six mois plus tôt, avait fièrement entamé sa marche sur Moscou, il ne reste que 40 000 soldats et civils, blessés, malades, gelés et affamés, abandonnés à eux-mêmes. 

Abandonnés… sauf d’un homme, Dominique Larrey, chirurgien-chef de la Grande Armée, qui dit :

Ma place est avec les blessés. 

Surnommé « la Providence du Soldat », ce brillant chirurgien, qui a accompagné Bonaparte dans toutes ses campagnes, va d’une certaine manière inventer la médecine d’urgence. Au milieu de combats d’une violence inouïe, il comprend qu’il faut soigner les blessés au plus tôt sur le champ de bataille. Même les blessés ennemis. 

Mais Dominique Larrey, fils de cordonnier devenu baron, incarne aussi toutes les contradictions de l’Empire : fidèle à l’empereur et à la Révolution française, le chirurgien ne peut que déplorer la sauvagerie de la guerre à outrance.

L'invité

Notre invité est Thierry Lentz, historien, directeur de la fondation Napoléon. Auteur d’un récent et monumental Dictionnaire historique Napoléon, chez Perrin. 

La fiction

1812. Dominique Larrey, un médecin dans la campagne de Russie, une fiction radiophonique de Christine Spianti, réalisée par Baptiste Guiton.

Avec les voix de :

  • Dominique Larrey : Yannick Choirat
  • Vouilly, l’assistant-chirurgien : Yoann Gasiorowski, de la Comédie Française.
  • Élisabeth Larrey : Flora Brunier
  • Desgenettes : Norbert Ferrer
  • Aurore Bursay : Noémie Bianco
  • Gebhard von Blücher, maréchal de l’armée prussienne : Philippe Girard.
  • Et les voix additionnelles de Laurent Mothe et Julien Errico

Ainsi que l’équipe de réalisation :

  • Bruitages : Bertrand Amiel
  • Équipe Technique : Émilie Couet et Cédric Chatelus
  • Assistante à la réalisation : Sophie Pierre
  • Réalisation : Baptiste Guiton

Pour patienter, écoutez !

Pour patienter avant la diffusion de cette émission, dimanche 4 octobre 2020 dès 21h, nous vous proposons d’écouter un court extrait significatif de la fiction, choisi par la réalisatrice de l’émission, Anne Weinfeld. 

Nous entrons d’emblée au cœur de la bataille de la Bérézina, où Dominique Larrey, incarné par le comédien Yannick Choirat, tente d’apporter des soins aux soldats. En ce lieu improbable, le chirurgien rencontre Aurore Bursay, directrice du théâtre de Moscou, incarnée vocalement par  la chanteuse et comédienne, Noémie Bianco :

1 min

"1812. Dominique Larrey, un médecin dans la Campagne de Russie", une fiction radiophonique de Christine Spianti

Par Baptiste Guiton

Un musée

Dominique-Jean Larrey est né le 8 juillet 1766 dans les hautes-Pyrénées, dans le village de Beaudéan où existe le Musée Larrey.

La musique

  • Autant en emporte l'Histoire, votre émission des Fictions de France Inter, possède son générique original, composé par le musicien Clément Ducol.
  • James Blake - Are you even real ?
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.