La fiction de Sarah Mordy réalisée par Pascal Deux nous transporte en Algérie en 1854 à la rencontre d'une femme exceptionnelle : Lalla Fatma N’Soumer qui souleva les Kabyles contre la présence française. Jacques Frémeaux, historien, spécialiste de l’Algérie et de l’histoire coloniale, est l'invité de Stéphanie Duncan.

Vue sur la chaîne de montagnes du Djurdjura en Kabylie
Vue sur la chaîne de montagnes du Djurdjura en Kabylie © AFP / Farouk Batiche

Juillet 1854, en Algérie, dans la vallée du haut Sébaou. Charles Wolff qui commande les troupes françaises, est blanc comme un linge. 

Il n’en revient pas : ses huit mille soldats, entraînés et aguerris, munis des armements les plus modernes, viennent d’être défaits et de sonner la retraite ! Devant qui ? 

Devant une armée hétéroclite de tribus kabyles, de simples paysans en burnous descendus de leurs montagnes ! Et comme si cette humiliation ne suffisait pas, l’homme qui commande cette armée de gueux est une femme : Lalla Fatma N’Soumer, surnommée la Prophétesse du Djurdjura.  

Drapée dans des foulards colorés, couverte de colliers et de bracelets, de tatouages et de henné, les yeux soulignés de khôl, cette guerrière, au regard fier et farouche, qui a refusé le mariage, impressionne tous ceux qu’elle rencontre. 

Mais au-delà de l’exotisme du personnage, ce qui inquiète les Français, c’est sa capacité, mi-mystique, mi-stratège, à appeler les Kabyles à prendre les armes. 

Est-elle une héroïne algérienne ou une héroïne kabyle ? 

En tout cas, grâce à la poésie et à la tradition orale, Lalla Fatma N’Soumer, femme émancipée et rebelle, est entrée dans la légende.  

L'invité

L'invité de Stéphanie Duncan est Jacques Frémeaux, historien, professeur à l’université Paris IV, spécialiste de l’Algérie et de l’histoire coloniale.

Jacques Frémeaux est l'auteur, entre autres, de :

La fiction

1854, Lalla Fatma N’Soumer, la rebelle de la Kabylie, une fiction de Sarah Mordy, réalisée par Pascal Deux.

Avec  : 

  • Toufan Manoutcheri : Lalla Fatma N’Soumer  
  • Farida Ouchani : La vieille femme 
  • Mohand Azzoug : Si Mohand Tayeb  
  • Redouane Behache : Si Tahar 
  • Mustapha Abourachid : Bou Baghla 
  • Daniel Koenigsberg : Le gouverneur Randon  
  • Glenn Marausse : Le capitaine Wolf 

Ainsi que l'équipe de réalisation :

  • Bruitages : Patrick Martinache
  • Prise de son montage et mixage : Claire Levasseur, Etienne Colin
  • Assistante à la réalisation : Manon Dubus
  • Réalisation : Pascal Deux

La musique

  • Autant en emporte l'histoire, votre émission des fictions de France Inter, possède son générique original, composé par le musicien Clément Ducol.
  • Celeste - She's my Sunshine (Polydor Records)
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.