La Première Guerre mondiale fut un ravage absolu, et cette fiction écrite par Jean-Yves Le Naour et réalisée par Baptiste Guiton vient nous éclairer sur les traumatismes psychiques subis par les soldats. Stéphanie Duncan reçoit l’historien pour commenter sa propre fiction.

Statue d'un Poilu, soldat de la guerre des tranchées pendant la Grande Guerre
Statue d'un Poilu, soldat de la guerre des tranchées pendant la Grande Guerre © Getty / François Lochon / Gamma Rapho

Premier février 1918. Trois ans et demi déjà que l’Europe est en guerre. À Lyon, à la gare des Brotteaux, un soldat est retrouvé seul, errant, sans papier ni plaque militaire, sans doute descendu du dernier convoi de prisonniers invalides arrivé d’Allemagne. Les gendarmes ont beau l’interroger, lui demander d’où il vient et comment il s’appelle, le pauvre poilu hébété ne peut répondre qu’une chose : « Je ne sais pas ». 

L’histoire de ce soldat revenu amnésique de la guerre, qui passera le reste de sa vie dans les asiles psychiatriques, va fasciner ses contemporains. L’homme sans nom, qu’on surnommera « le soldat inconnu vivant », incarne à lui seul toutes les souffrances de la Grande Guerre, qui n’ont pas cessé le jour de l’Armistice : celles des blessés eux-mêmes, les « mutilés du cerveau », ces blessés aux blessures invisibles qu’on n’appelle pas encore des traumatismes de guerre. 

Mais aussi, pendant près de vingt ans, des centaines de familles reconnaissant en lui, un mari, un père, un fils qui n’est pas revenu du front, l’homme sans nom va malgré lui devenir l’enjeu d’une incroyable bataille judiciaire, et incarnera à lui seul le deuil impossible des disparus de la Grande Guerre. 

L'invité

Notre invité est Jean-Yves Le Naour, historien, spécialiste de la Première Guerre mondiale. L’historien est l’auteur, entre autres :

  • Le Soldat inconnu vivant, 1918-1942 (réédité chez Fayard en 2018) Le livre a été adapté en bande dessinée (avec l’illustrateur Mauro Lirussi) aux éditions Roymodus. 
  • Les Soldats de la Honte (Perrin Tempus); 1919 - 1921 : Sortir de la Guerre (Perrin).

La fiction

Le soldat inconnu vivant, une fiction radiophonique écrite par Jean-Yves Le Naour et réalisée par Baptiste Guiton.

Avec les voix de :

  • Le Soldat inconnu vivant : Clément Bresson de la Comédie-Française
  • Le gendarme : Antoine Sastre
  • Le premier médecin : Stéphane Bernard 
  • Louise Vayssières : Marilyne Fontaine
  • Le Dr Fenayrou : Assane Timbo
  • Le préfet : François Kergourlay
  • Lucie Lemay : Marion Lambert 
  • Paysan Joseph Monjoin : Aurélien Osinski

Ainsi que l'équipe de réalisation :

  • Bruitages : Bertrand Amiel 
  • Prise de son, montage, mixage : Antoine Hespel, Delphine Baudet
  • Assistante à la réalisation : Romane Chibane
  • Réalisation : Baptiste Guiton

Pour patienter jusqu’à dimanche soir, nous vous proposons d’écouter un extrait de la fiction, préparée par la réalisatrice Anne Weinfeld :

1 min

Extrait de la fiction « Le Soldat Inconnu vivant » de Jean-Yves Le Naour

Par Baptiste Guiton

La musique

  • Alison Mosshart - It Ain't Water
  • Autant en emporte l'Histoire, votre émission des Fictions de France Inter, possède son générique original, composé par le musicien Clément Ducol.
L'équipe