La photo est magnifique. Elle a dû être prise en 1944, après la Libération de Paris : tous deux vêtus de leur uniforme (pantalon, blouson, godillots à lacets…) presque identique...

Détail de la couverture de "Gabin et Dietrich, un couple dans la guerre" de Patrick Glâtre
Détail de la couverture de "Gabin et Dietrich, un couple dans la guerre" de Patrick Glâtre © Éditions Robert Laffont

À ceci près que Marlene, soucieuse toujours de son look, même sur le front, a dû faire tailler son pantalon sur mesure… Magnifique parce que c’est une photo de soldats : Marlene Dietrich et Jean Gabin, elle, l’Allemande qui a choisi le camp de la liberté, lui, le Français qui a fui le régime de Vichy.Tous deux engagés dans la guerre contre le nazisme. Mais la photo est aussi incroyablement glamour : avec son sourire en coin et sa casquette de marin sur le côté, comment ne pas reconnaître dans le soldat Gabin, le héros tourmenté de Pépé le Moko ou de Quai des Brumes… ? Et dans le regard enjôleur de Marlene Dietrich, la femme fatale de L’Ange Bleu ou de Shanghai Express… et en même temps, c’est la photo d’un couple qui se retrouve : Marlene tenant tendrement le bras de son Gabin qui se demande peut-être combien de temps ça va durer, si leur idylle née dans l’exil américain pourra survivre à la guerre…

L’invité

Patrick Glâtre, spécialiste de Jean Gabin, commissaire de l’exposition Jean Gabin dans la guerre 1939-1945 (Musée du Général Leclerc et de la Libération de Paris - Musée Jean-Moulin, jusqu’au 18 février 2018)

La fiction

Marlène Dietrich et Jean Gabin, une passion dans la guerre, de Zoé Gabillet et Clara Saer, réalisée par Pascal Deux.

Avec les voix de :

  • Andréa Schieffer : Marlene Dietrich
  • Patrick Pineau : Jean Gabin
  • Paul Bandey : Ernest Hemingway
  • Kester Lovelace : Chuck Altman
  • ainsi que les voix de Duncan Evennou, David Stanley, Bastien Bouillon et Yuriy Zavalnyouk

Équipe de réalisation :

  • Bruitages : Bertrand Amiel
  • Prise de son, montage et mixage: Manuel Couturier et Manon Houssin
  • Assistante à la réalisation : Sophie Pierre
  • Réalisation : Pascal Deux

Les livres de Patrick Glâtre

  • _Gabin et Dietrich, un couple dans la guerre_ (Robert Laffont)
  • Jean Gabin, acteur de la libération de Royan (éditions Bonne-Anse)
  • Jean Gabin, la traversée d'un siècle (Creaphis)
  • mais aussi l'ouvrage de Jean Pavans, Marlene Dietrich (Folio Gallimard)

La musique

Où vont les fleurs, par Marlene Dietrich. Cette chanson est la reprise d"une folk song américaine, Where Have All the Flowers Gone ?, de Pete Seeger, datant de 1955, complétée par Joe Hickerson et transformée en protest song dans les années 1960. Marlene Dietrich et Joan Baez en ont sans doute donné les plus belles interprétations .

Pour en savoir plus

Vous pouvez consulter la publication sur le site de France Inter : Jean Gabin : « La guerre, c’est pas du cinéma »

Notez aussi que l'album Marlène Dietrich. Monstre sacré est paru dans la collection Les Grandes Heures Radio France / Ina. Deux CD d’entretiens datant de 1963 avec Paul Giannoli et André Parinaud. "Une conversation à bâtons rompus, dans un français parfait, ponctuée de souvenirs et d’anecdotes, qui nous emmène dans son sillage de «monstre sacré» de Berlin à Hollywood."

Pour vous exprimer

Sachez que l'émission Autant en emporte l'Histoire a sa page facebook sur laquelle vous pouvez vous exprimer au sujet des différentes diffusions, réécoutables et podcastables sur franceinter.fr .

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.