Dans Autant en emporte l’Histoire ce soir, rencontre avec Isadora Duncan, celle qui au début du XXe siècle révolutionna la danse.

Isadora Duncan vers 1905
Isadora Duncan vers 1905 © Getty / ullstein bild

« Elle danse.. elle est née pour danser… elle danserait jusqu’à mourir, sur ses pieds nus, merveilleusement muets. » Comme l’écrivain Colette, tous ceux qui l’ont vu danser, inspirée, à moitié nue, drapée de quelques voiles, ont été fascinés par le magnétisme d’Isadora Duncan. Ils ont tous pressenti qu’après elle, la danse ne serait jamais plus comme avant, et que si modernité il devait y avoir, elle passerait par l’esprit, mais surtout par les corps…

Comment expliquer la naissance de ce drôle de phénomène, en 1877 à San Francisco ? Il faut s’imaginer ! On sort à peine de la conquête de l’Ouest, des guerres amérindiennes, de la ruée vers l’or… La Californie natale d’Isadora Duncan est aussi celle de Jack London… Qui sait ? L’écrivain l’a peut-être un jour aperçue quand, jeune fille, elle dansait, face à l’océan, sur le rivage de la baie de San Francisco.

Son goût de la danse, Isadora dira, elle, qu’elle le tenait de sa mère qui quand elle était enceinte d’elle, ne se nourrissait que d’huîtres et de champagne…

Une soif d’ivresse qui en 1899 pousse Isadora et sa famille à s’embarquer pour l’Europe. C’est ainsi que va débuter l’aventure.

L'invitée de Stéphanie Duncan est la scénariste Julie Birmant.

La fiction

Isadora Duncan, naissance d’une superstar , une fiction de Julie Birmant.

avec :

  • Marine Sylf : Isadora Duncan
  • Brice Hillairet : Raymond Duncan
  • Emilien Diard-Detoeuf : Baugnies
  • Hervé Furic : Auguste Rodin
  • Andréa Brusque : Loïe Fuller
  • Etienne Launay : Beaunier
  • Valérie Moinet : Madame Duncan
  • Louis-Marie Audubert : Le Capitaine
  • Raphaël Goldman : Roméo

Et les voix de Claude-Bernard Pérot, Frédéric Schulz-Richard, Samuel Charle et Guillaume Desmarchelier

  • Bruitage : Bertrand Amiel
  • Prise de son, montage et mixage : Eric Boisset, Emmanuel Armaing
  • Assistante à la réalisation : Laure-Hélène Planchet
  • Réalisation : Laure Egoroff

Les livres

Isadora - scénario Julie Birmant -dessin Clément Oubrerie

Isadora arrive à Paris en même temps que Picasso, mais, à l'Expo Universelle 1900, c'est Rodin qu'elle découvre. Et c'est une révélation. Elle qui ne croyait qu'en la beauté simple des Grecs, veut désormais connaître les passions que Rodin a frappées dans le marbre. Et d'abord L'Extase. Plus facile à dire qu'à faire... Pourtant, au gré de ses rencontres, entre le sculpteur et Loïe Fuller, quel que soit le continent qu'elle foule, elle approfondit son art, la danse, et jamais ne renonce à l'absolu. Elle traverse les épreuves, les soubresauts, comme une petite flamme magique, qui ne s'éteint jamais.

►►► Lire l'interview des auteurs de la BD sur leur précédent livre qui portait aussi sur un épisode de la vie de la danseuse Isadora Duncan

Ma vie - Isadora Duncan, traduit de l'anglais par Jean Allary paru chez Gallimard, Folio

Isadora Duncan n'est pas seulement la danseuse dont l'art, la vie et la mort stupéfièrent le monde. Son autobiographie est un livre savoureux, sincère où l'artiste dit tout sur ses passions artistiques, intellectuelles et aussi physiques.

La musique

  • Marian Hill - Down
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.