Vivre l’amour fou, l’art, la liberté, la poésie… alors que, tout autour, gronde la menace des armes

Leonora Carrington en 1975
Leonora Carrington en 1975 © Getty / New York Post Archives

Vivre l’amour fou, l’art, la liberté, la poésie… alors que tout autour gronde la menace des armes… C’est l’aventure où cet homme et cette femme (deux artistes surréalistes) se sont lancés, à corps perdu, de 1937 à 1940…

Max Ernst en 1946
Max Ernst en 1946 © Getty / Bettmann

Lui, Max Ernst est un survivant de 1914-1918, côté allemand. Comme on veut la vivre, la vie, pleine et totale, quand on a connu l’horreur des tranchées ! La renaissance pour lui, ce fut d’abord l’engagement dans l’art, la rencontre joyeuse avec les dadaïstes, et aussi s’installer en France, alors que la folie brune s’est emparée de l’Allemagne….

Elle, c’est Leonora Carrington, une Anglaise de vingt ans, une rebelle qui a rompu avec sa famille pour se consacrer à l’art et qui va trouver en Max, un amant et un mentor…

Dans leur maison de Saint-Martin d’Ardèche, Max et Leonora vont créer et s’aimer, (d’un amour fou, total… ) . Ce bonheur aurait peut-être pu durer toujours… Mais c’était sans compter avec l’oiseau de proie qui planait dans le ciel…

L'invitée

L’invitée de Stéphanie Duncan est Julia Drost, directrice de recherche au centre allemand d’histoire de l’art à Paris.

Site-mémoriel du Camp des Milles : un musée unique au monde pour comprendre et agir au présent contre toutes les formes d'intolérance.

La fiction

1940, Max Ernst et Leonora Carrington, l’Amour en Temps de Guerre, une fiction de Jean-Benoît Patricot

Avec :

  • Max Ernst : Pierre-Marie Schneider
  • Leonora Carrington : Jennifer Decker, de La Comédie-Française
  • Paul Éluard : Christophe Laubion
  • Les amies : Claudine Charreyre et Sandrine Bodènès
  • Bruitages : Élodie Fiat
  • Prise de son, montage, mixage : Jehan-Richard Dufour, Yannick Magnin
  • Assistante à la réalisation : Lise-Marie Barré, Alice Kachaner
  • Réalisation : Cédric Aussir

Les invités

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.