Le 26 février 1806, à Villers-Cotterêts dans l’Aisne, le général Alexandre Dumas rendait l’âme à l’âge de 44 ans, laissant derrière lui une veuve et deux enfants.

Portrait équestres du général Alexandre Davy Dumas (1762-1806) - Peinture de Olivier Pichat
Portrait équestres du général Alexandre Davy Dumas (1762-1806) - Peinture de Olivier Pichat © AFP / Photo Josse/Leemage

Pauvre, malade, épuisé par des années de captivité, celui qui fut un des plus grands généraux de la Révolution française disparaissait, oublié de tous. De tous, sauf de son fils de 4 ans qui portait son nom, et qui un jour réparera l’humiliation en devenant un des plus grands écrivains français.

Alexandre Dumas n’aurait sans doute jamais écrit Les Trois Mousquetaires et le Comte de Monte-Cristo s’il n’avait été porté par la légende paternelle, héroïque et tragique : Le général Dumas, né à St Domingue (l’actuelle Haïti) d’un père noble normand et d’une esclave noire, esclave lui-même, sera élevé en France comme un gentilhomme puis s’engagera avec passion dans la Révolution et en deviendra un de ses plus brillants généraux. 

Courageux, fin stratège, ce grand gaillard brun de peau, surnommé « le diable noir » par les Autrichiens, verra pourtant sa carrière brisée net par Bonaparte. Jalousie ? Divergence politique ? Ou racisme de celui qui venait de rétablir l’esclavage ?

Notre invité est Frédéric Régent, historien, maître de conférences et directeur de recherche à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Auteur de plusieurs livres sur la France et l’esclavage :  La France et ses esclaves, de la colonisation aux abolitions (Grasset) ; Esclavage, métissage, liberté. la Révolution française en Guadeloupe (Grasset) ; Les maîtres de la Guadeloupe, propriétaires d'esclaves (Tallandier).  

A lire aussi : Le Général Dumas, de Claude Ribbe (Tallandier) ; Dumas, le comte noir, de Tom Reiss (Flammarion). De l’autrice de la fiction, Christel Mouchard, un roman-jeunesse : Alex fils d’esclave, chez Flammarion. Et à visiter, le musée Alexandre Dumas à Villers-Cotterêts dédié à la mémoire des trois Dumas.

La fiction 

« Le général Dumas » de Christel Mouchard

Avec :

  • Le général Dumas : Souleymane Sylla
  • Le marquis : Alain Fromager
  • Cessette Dumas : Carline Colagene
  • L’Acheteur : Marc Prin
  • une Dame : Clémentine Verdier
  • l’importun : Antoine Sastre
  • Marie-Louise Labouret : Juliette Allain
  • le Père Labouret : Eric Herson-Macarel

Bruitages : Bertrand Amiel

Prise de son, montage et mixage : Bruno Mourlan et Etienne Colin

Assistante à la réalisation : Alexandra Garcia-Vilà

Réalisation : Baptiste Guiton

CD : Maxwell Farrington & Le SuperHomard "We, us the Pharaohs"

L'équipe