La fiction, écrite par l'auteur libanais Charif Ghattas, évoque l'assassinat manqué de Lénine, à l'été 1918, par une militante du Parti socialiste-révolutionnaire russe, Fanny Kaplan. L'invité de Stéphanie Duncan est l'historien Stéphane Courtois, spécialiste de l’histoire du communisme.

Fanny Kaplan photographiée par un anonyme
Fanny Kaplan photographiée par un anonyme © Getty / Heritage Images / Hulton Archive

Je m’appelle Fanny Kaplan. J’ai tiré sur Lénine aujourd’hui. Je l’ai fait volontairement. Je ne dirai pas d’où provient le revolver. 

Moscou, le 30 août 1918. Cette jeune femme de 28 ans qui répond bravement aux agents de la Tchéka, la nouvelle police politique, a tiré quelques heures plus tôt sur Lénine. Sans réussir à le tuer.  

Comment a-t-elle osé ? Lénine, le leader charismatique qui depuis presque un an, incarne la Révolution d’Octobre… Quatre jours plus tard, Fanny Kaplan est exécutée d’une balle dans la nuque, sans procès ni jugement. Son corps, brûlé, afin qu’il n’en reste aucune trace. Et, le 5 septembre, le pouvoir bolchevik lance la sanglante Terreur rouge.  

C’est l’histoire de Fanny Kaplan que je vais raconter ce soir. Ou du moins que je vais essayer de raconter. Tant cette histoire, cent ans après, demeure semée de mystères : Qui était Fanny Kaplan ? La Charlotte Corday de la Révolution russe ? A-t-elle agi seule ? Mais surtout : est-ce vraiment elle qui le 30 août 1918 a tiré sur Lénine ?  

L'invité

Stéphane Courtois, historien, spécialiste de l’histoire du communisme, auteur de Lénine, l’inventeur du totalitarisme (Perrin). 

La fiction

On a tiré sur Lénine, écrite par Charif Ghattas, réalisée par Sophie-Aude Picon.

Avec les voix de :

  • Fanny Kaplan : Hélène Viviès
  • Alexa : Agnès Pontier
  • Boris : Emmanuel Noblet
  • Grigori : Victor Ponomarev
  • Maria Spiridonova : Françoise Cousin
  • Et les voix de Benoît Lavoisier, Pierre Mignard, Valentin Capron et Manon Gallet.

Et l'équipe de réalisation :

  • Bruitages : Patrick Martinache
  • Prise de son, montage et mixage : Valérie Lavallart et Emmanuel Armaing
  • Assistante à la réalisation : Claire Chaineaux
  • Réalisation : Sophie-Aude Picon

La musique

Arthur H.  La boxeuse amoureuse

Pour en savoir plus :  

Vous pouvez consulter la publication Le centenaire de la révolution russe, sur le site de France Inter.

Pour communiquer : 

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.