« Autant en emporte l’Histoire » est consacré ce dimanche à un personnage-phare de notre histoire nationale et intime… Phare… Sans doute aurait-il adoré qu’on voit en lui un phare… Lui qui les dessinait au milieu des tempêtes de la Manche et en fit un héros de ses poèmes : « La haute majesté d'un phare inébranlable… Chandelier que Dieu Pose sur la grève… » Vous l’avez reconnu bien sûr : Victor Hugo ! On ne s’en lasse jamais.

L’épisode de la vie de Victor Hugo que je vais vous raconter ce soir, est un moment court mais décisif : les quelques jours qui l’ont amené à fuir la France en 1851 avec sa famille, pour un long exil … Bruxelles d’abord…. Puis les îles anglo-normandes, Jersey, Guernesey… Où pendant près de 20 ans, il narguera celui qu’il appelle Napoléon le Petit.

Victor Hugo
Victor Hugo © Radio France

Cette image d’un Victor Hugo, drapé dans sa conscience libre de républicain et de poète exilé, éclairant les esprits tel un phare dans la nuit… Cette image, on l’a tous en tête. Ce qu’on connaît moins, ce sont les circonstances de son départ : les heures qui ont suivi le coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte.; lorsque Victor Hugo, au petit matin du 2 décembre 1851, ne doute pas qu’il va pouvoir renverser le cours de l’Histoire…. On va découvrir une image saisissante : Hugo hors-la-loi, déguisé en ouvrier, arpentant Paris pour convaincre le peuple de dresser des barricades et de rétablir la République…

L'invité de Stéphanie Duncan est l'historien Michel Winock.

'1851 : Victor Hugo face à Napoléon le Petit' , une fiction de Laura Elmakki

Avec

Victor Hugo Louis-Do de Lencquesaing

Adèle Hugo Laurence Cordier

Jérôme Bonaparte Philippe Laudenbach

Pierre-Joseph Proudhon Stéphane Valensi

Député Versigny François Deblock

Député Chamaraule Clément Bondu

Et les voix de :

Thomas Guené

Sébastien Faglain

Marc-Henri Lamande

Bruitage : Bertrand Amiel

Prise de son, montage et mixage : Jehan-Richard Dufour et Matthieu Le Roux

Assistantes à la réalisation :Laure-Hélène Planchet et Lee Torkia

Réalisation : Laurence Courtois

Exposition : Eros Hugo - entre pudeur et excès

Du 19 novembre 2015 au 21 février 2016

Maison de Victor Hugo

6 place des Vosges

75004 Paris

Eros Hugo
Eros Hugo © Radio France

« Ce qu’on appelle passion, volupté, libertinage, débauche, n’est pas autre chose qu’une violence que nous fait la vie », écrit Hugo en 1876. Cette violence touche à la fois aux passions de Victor Hugo qui fut un grand amoureux, et à sa sexualité, qu’on s’est complu à présenter comme frénétique. Elle touche à certaines qualités de son œuvre : la puissance, la générosité, le lyrisme.

Les liens

Hauteville House, la Maison de Victor Hugo à Guernesey

Maison Victor Hugo Paris

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.