Pour évoquer la jeunesse d’Albert Camus, l’invitée de Stéphanie Duncan est Agnès Spiquel, professeur émérite de littérature française à l’Université de Valenciennes et qui fut aussi présidente de la Société des Études camusiennes. La fiction radiophonique, écrite par Charles Giol, est réalisée par Cédric Aussir.

L’écrivain, Albert Camus (1913 - 1960)
L’écrivain, Albert Camus (1913 - 1960) © Getty / Bettmann

Le 14 mars 1940, Albert Camus, jeune écrivain inconnu de 26 ans, embarque pour la France avec, dans sa valise, un manuscrit promis à un grand destin. Du navire qui l’emporte vers une vie nouvelle, il voit s’éloigner les côtes de l’Algérie. Quel sentiment éprouve-t-il ? 

La joie du départ sans doute, mais aussi la souffrance de l’exilé qui laisse derrière lui sa femme, Francine, sa mère, Catherine, cette vieille femme qui ne sait ni lire ni écrire et qui l’a élevé seule, et son pays natal, cette Algérie solaire qu’il aime charnellement. 

Mais il est urgent de partir. L’Algérie ne veut plus de lui depuis qu’il a dénoncé dans la presse le système colonial et la répression contre les nationalistes algériens. Cet homme de gauche, déjà inclassable, est mal vu aussi du Parti communiste qui l’a mis dehors après un véritable procès stalinien. 

C’est de cette jeunesse algérienne que nous allons parler dans cette émission ; de ces années d’apprentissage où, dans les cafés d’Alger et sous le soleil de Tipasa, Albert Camus, pas à pas, va inventer son écriture littéraire et une pensée qu’il veut résolument libre.

L'invitée

Notre invitée est Agnès Spiquel, professeur émérite de littérature française à l’Université de Valenciennes. Elle fut aussi présidente de la Société des Études camusiennes. 

  • Agnès Spiquel est co-auteur, avec Christian Phéline, du livre, Alger, sur les pas de Camus et de ses amis, en Algérie, chez Arak Éditions. 
  • Elle a aussi établi l'édition du livre : Albert Camus ou la naissance d'un romancier, de Jacqueline Lévi-Valensi, aux éditions Gallimard.  
  • Elle a participé à l’édition des Œuvres complètes de Camus dans la collection de la Pléiade (2008). 
  • Par ailleurs, Agnès Spiquel a publié la Correspondance Albert Camus-Louis Guilloux, en Folio Gallimard (2020) ainsi que Camus militant communiste. Alger 19351937, toujours chez Gallimard.

La fiction

Albert Camus, une jeunesse algérienne, une fiction radiophonique de Charles Giol, réalisée par Cédric Aussir.

Avec les voix de :

  • Albert Camus : Lionel Lingelser 
  • Claude de Frémiville : Louis Berthélémy
  • Amar Ouzégane : Twefik Jallab
  • Jeanne Sicard : Elsa Agnès
  • Christiane Galindo : Camille Pélicier
  • Pascal Pia : Johann Proust
  • Catherine Camus : Nathalie Lacroix

Ainsi que l’équipe de réalisation :

  • Bruitages : Bertrand Amiel
  • Prise de son / montage et mixage : Bernard Lagnel, Étienne Colin
  • Assistante à la réalisation : Claire Chaineaux
  • Réalisation : Cédric Aussir

L'extrait

Pour patienter jusqu’à dimanche soir, dès 21h, nous vous proposons d’écouter un extrait significatif de la fiction radiophonique. La réalisatrice de l’émission, Anne Weinfeld, a choisi pour vous, ce moment au cours duquel Albert Camus, dans la voix du comédien, Lionel Lingelser, s’entretient au sujet de l’engagement politique avec son ami, le journaliste et écrivain, Claude de Fréminville, incarné vocalement par le comédien, Louis Berthélémy.

1 min

extrait de « Albert Camus, une jeunesse algérienne » de Charles Giol

Par Cédric Aussir

Pour en savoir plus

La musique

  • Dominique A - Les Éveillés
  • Autant en emporte l'Histoire, votre émission des Fictions de France Inter, possède son générique original, composé par le musicien, Clément Ducol.
Les invités
  • Agnès Spiquel-CourdilleProfesseur émérite de littérature française à l’Université de Valenciennes et présidente de la Société des Études camusiennes
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.