Ce deuxième volet de la fiction radiophonique, évoquant l'existence du fils schizophrène d'Albert Einstein, est commentée par le physicien Étienne Klein, philosophe des sciences et producteur à France Culture de l'émission "La Conversation Scientifique".

Albert Einstein, physicien (1879-1955)
Albert Einstein, physicien (1879-1955) © Getty / Bettmann

En 1999, pour saluer le siècle qui s’en allait, le magazine américain Time avait fait sa Une avec un vieil homme moustachu, au regard intense de clown triste, hippy avant l’heure avec son sweatshirtet ses cheveux en bataille : le grand physicien Albert Einstein, reconnaissable entre tous, est consacré personnalité la plus marquante du vingtième siècle.

Du XXe siècle, Einstein mort en 1955, n’a connu que la première moitié. Mais avec quelle intensité !  Depuis 1905, la fameuse année magique, où, employé à l’office des brevets de Berne, le génial inconnu avait publié quatre articles qui devaient bouleverser la science moderne, pour le meilleur et pour le pire, et apporter à Einstein, alors âgé de 26 ans, reconnaissance et gloire.

Mais ce savant joyeux qui n’aimait rien tant que la liberté et le bonheur de penser va, comme beaucoup d’autres, voir sa vie bouleversée par les guerres, les haines totalitaires, le déchirement de l’exil.. Mais aussi un drame plus intime : celui de son deuxième fils, Eduard, qu’il n’a pas su sauver de la folie.

L'invité

Notre invité est Étienne Klein, physicien, philosophe des sciences et producteur à France Culture de l'émission La Conversation Scientifique. Auteur de Le pays qu’habitait Albert Einstein (Actes sud Babel), et de la présentation de Comment je vois le monde, un recueil de textes d’Albert Einstein (Flammarion, collection Champs Sciences).

La fiction

Albert et Eduard Einstein, de l’asile à l’exil. Épisode 2, une fiction de Laurent Seksik, réalisée par Christophe Hocké.

Avec les voix de :

  • Albert Einstein : Fred Ulysse
  • Eduard Einstein : Hector Manuel
  • Mileva Meric-Einstein : Sophie Daull
  • Wendy : Florence Mazot
  • Le surveillant Heimrat : Grégoire Monsaingeon
  • L’agent Sturcon : Philippe Beautier

Et l'équipe technique :

  • Prise de son, montage et mixage : Marie Lepeintre et Antoine Viossat
  • Assistante à la réalisation : Justine Dibling
  • Réalisation : Christophe Hocké

Avant-première

Vous pouvez écouter ici le premier épisode de cette fiction en deux parties et pour vous mettre l'eau à la bouche, vous pouvez également savourer, en avant-première, avant dimanche 16 décembre 2018, un extrait du second épisode, dans lequel Eduard, le fils d'Albert Einstein, parle avec sa mère, Mileva, un moment bouleversant de cette fiction qui relate un aspect méconnu de la vie du grand physicien.

1 min

Albert et Eduard Einstein, de l’asile à l’exil. Épisode 2

Par Laurent Seksik

La musique

Gallipoli du groupe Beirut

Pour communiquer

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.