Pour raconter le destin d'un des plus célèbres prisonniers de la Bastille, l'auteur, Hervé Leuwers, nous emporte au cœur du dix-huitième siècle. Une fiction historique haute en couleur, réalisée par Cédric Aussir et présentée par Stéphanie Duncan.

Jean-Henri Masers, Chevalier de Latude (1725-1805), surnommé Danry, montrant la Bastille, portrait réalisé par Antoine Vestier en 1789
Jean-Henri Masers, Chevalier de Latude (1725-1805), surnommé Danry, montrant la Bastille, portrait réalisé par Antoine Vestier en 1789 © Getty / Josse / Leemage

Madame, de grâce ayez pitié de moi. Je suis à la Bastille depuis quatorze années. Je n’en puis plus… Si j’ai eu le malheur de vous offenser, pour l’amour de Dieu, ma reine, daignez jeter vos yeux de compassion sur moi. Je n’étais alors qu’un enfant… 

C’est par des mots comme ceux-ci, éplorés et déchirants, que Danry, plus connu sous le nom de Latude, tenta plusieurs fois d’attirer le pardon de la marquise de Pompadour, favorite de Louis XV qui en 1749, par lettre de cachet, avait ordonné son incarcération à la Bastille.

La Bastille, cette terrifiante forteresse, où l’on pouvait être jeté sans savoir ni pourquoi ni pour quelle durée… 

Mais Latude, qui passa trente-cinq années de sa vie en prison, ne s’est pas contenté de pleurer : celui qui pendant la Révolution deviendra un héros, un martyr de l’arbitraire et du despotisme, fut aussi un maître de l’évasion. 

La plus spectaculaire : celle du 25 février 1756, lorsque par une nuit sans lune, il réussit l’impossible : s’évader de la Bastille.  

L'invité 

Notre invité est l'auteur lui-même, Hervé Leuwers. Historien, spécialiste de la Révolution française ainsi que de la justice au XVllle siècle, il est également l'auteur de Camille et Lucile Desmoulins, un rêve de république paru en 2018 chez Fayard, prix Château de Versailles du Livre d’Histoire. 

À lire sur la Bastille, l’excellent livre de Jean-Christian Petitfils, La Bastille, mystères et secrets d’une prison d’État, paru ce 1er mars aux éditions Tallandier.

La fiction

Latude, L’Évadé de de la Bastille, une fiction de Hervé Leuwers réalisée par Cédric Aussir. 

Avec les voix de :

  • Danry, dit Latude : Léo Dussollier
  • Le policier Saint-Marc : Guillaume Pottier
  • Allègre : Alexandre Ruby
  • Le Noir : Pierre Benoist Varoclier
  • Madame Legros : Alexandra Flandrin 
  • Le gardien à la Bastille : Vincent Aguesse
  • Le gardien à Bicêtre : Étienne Grébot
  • Le valet : Alexandre Philip

Et l'équipe de réalisation :

  • Bruitages : Benoît Faivre
  • Prise de son, montage, mixage : Manon Houssin, Claire Levasseur
  • Assistante à la réalisation : Romane Chibane
  • Réalisation : Cédric Aussir

Pour patienter jusqu'à dimanche

Vous pouvez écouter un extrait de cette fiction, une conversation entre Latude et Allègre, incarcérés à la Bastille, imaginant des moyens d'évasion. Notez que la voix de Latude est incarnée par Léo, fils d'André Dussollier :

1 min

Latude et Allègre, prisonniers embastillés, élaborent des plans pour s'évader.

Par Cédric Aussir

Léo Dussollier, qui joue actuellement dans Le Misanthrope mis en scène par Peter Stein au Théâtre Libre jusqu'au 18 mai 2019.

Pour en savoir plus 

Entre les années 1980 et 1990, Les Chroniques Sauvages, réalisées par Robert Arnaut, furent un rendez-vous unique, sur des thèmes variés. France Inter a rediffusé avec bonheur quelques-unes de ces chroniques au cours de l'été 2017 et, parmi elles, celle qui parle de la Bastille.

Symbole de la tyrannie, cette prison eut sa légende et son destin, que nous découvrons dans cette chronique historique emplie de bruit et de fureur et où est également mentionnée la trace de Latude, Il était une fois la Bastille.

La musique

Lomepal : Trop beau

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.