Cette émission sur le tournage du « Corbeau » de H.G.Clouzot, fiction écrite par Marc Helfer, réalisée par Sophie-Aude Picon et commentée par l’historienne, Christine Leteux, au micro de Stéphanie Duncan, nous instruit sur l’atmosphère délétère qui régnait pendant l’Occupation en France, tout autant que dans le film.

Pierre Fresnay et Ginette Leclerc dans « Le Corbeau » de H.G.Clouzot, tourné en 1943
Pierre Fresnay et Ginette Leclerc dans « Le Corbeau » de H.G.Clouzot, tourné en 1943 © Getty / Sunset Boulevard / Corbis

L’action du film se déroule à Saint-Robin, petite ville imaginaire en apparence tranquille. Mais l’ambiance, en réalité, y est épouvantable, car des lettres anonymes circulent. Elles accusent le docteur Germain, joué par Pierre Fresnay, de pratiquer des avortements et d’être l’amant de Laura, l’épouse d’un de ses collègues. Très vite, comme un venin qui se propage, les lettres se multiplient, et personne n’est épargné par la suspicion. Et si mon voisin ou ma voisine, ma femme ou mon mari, était le coupable, l’auteur des lettres qui signe "Le Corbeau"

Le film de Clouzot, aujourd’hui unanimement considéré comme un chef-d’œuvre de l’histoire du cinéma, surprend toujours par son audace. Comment en 1943, en pleine Occupation, alors que la Gestapo encourage la délation, comment le réalisateur de 36 ans a-t-il pu obtenir l’autorisation des nazis de tourner un film si noir et si amoral ? 

Le Corbeau fait un triomphe à sa sortie en septembre 1943, mais il ne porte pas chance à son réalisateur. Viré par la Continental, la société de production créée par les nazis, Henri-Georges Clouzot, stigmatisé par la Résistance, verra son film interdit à la Libération.

L'invitée

Notre invitée est Christine Leteux, historienne du cinéma, auteure du livre, Continental films, cinéma français sous contrôle allemand, un ouvrage passionnant sorti en 2017, préfacé par Bertrand Tavernier et édité à la Tour Verte, une maison d’édition artisanale.

Vous pouvez lire également :  

  • Le Corbeau : histoire vraie d’une rumeur, de Jean-Yves Le Naour, chez Hachette Littératures, 
  • Les métamorphoses d'Henri-Georges Clouzot, de Chloé Folens, paru aux éditions Vendémiaire.

La fiction

1943, Henri-Georges Clouzot tourne le Corbeau, une fiction radiophonique écrite par Marc Helfer et réalisée par Sophie-Aude Picon.

Avec les voix de :

  • Henri-Georges Clouzot : Frédéric Loriquet
  • Ginette Leclerc : Lara Suyeux
  • Pierre Fresnay : Mathurin Voltz
  • Alfred Greven : Pierre-Marie Schneider
  • Suzy Delair : Sophie Verbeeck
  • Henri Jeanson : Clément Morinière
  • L’épurateur : Jean-Christophe Frèche

Ainsi que l’équipe de réalisation :

  • Bruitages : Bertrand Amiel
  • Prise de son montage mixage : Émilie Couët, Éric Villenfin
  • Assistante à la réalisation : Laure Chastant
  • Réalisation : Sophie-Aude Picon

L'extrait

Pour vous permettre de patienter un peu avant la diffusion ce dimanche dès 21h, de notre émission, nous vous proposons d’écouter un extrait de la fiction radiophonique. 

Il s’agit du moment où le réalisateur, Henri-Georges Clouzot, en plein tournage, est convoqué par Alfred Greven, le directeur de la Continental. 

1 min

1943. Henri-Georges Clouzot tourne "Le Corbeau » (extrait)

Par Sophie-Aude Picon / Marc Helfer

Vous allez pouvoir saisir à quel point la pression fut forte sur le tournage de ce film devenu culte aujourd’hui !

La musique

  • The Strokes - Selfless
  • Autant en emporte l'Histoire, votre émission des Fictions de France Inter, possède son générique original, composé par le musicien, Clément Ducol.
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.