Une histoire d'amour et de création entre deux artistes en temps de guerre, Max Ernst, peintre-sculpteur, survivant de la guerre 14-18 et Leonora Carrington, jeune femme peintre et écrivain ; une fiction de Jean-Benoît Patricot, et l'invitée, Julia Drost, directrice de recherche au centre allemand d’histoire à Paris.

Le Capricorne, sculpture de Max Ernst (1948)
Le Capricorne, sculpture de Max Ernst (1948) © AFP / Jean-Pierre Muller

Cette émission d'Autant en emporte l’Histoire est la rediffusion de celle du dimanche 11 septembre 2016, dont vous pouvez consulter la page pour être informé du contenu de l'émission.

Pour en savoir plus sur le couple que formait Leonora Carrington et Max Ernst, vous pouvez lire la publication Amours Surréalistes.

Pour communiquer au sujet des émissions, n'hésitez pas à rejoindre la page facebook de Autant en emporte l'Histoire. Les émissions sont réécoutables et podcastables sur le site de France Inter.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.