Ils furent quelques dizaines de milliers, ces Français qui, en 1848, quittèrent leur pays pour tenter leur chance de l’autre côté du globe, dans cette terre à peine américaine, la Californie. La fiction de Thady Macnamara est commentée par l'historienne Annick Foucrier, spécialiste du continent nord-américain.

Gravure du XIXe siècle montrant les chercheurs d'or en Californie (Paris- Arts Décoratifs)
Gravure du XIXe siècle montrant les chercheurs d'or en Californie (Paris- Arts Décoratifs) © AFP / Josse - Leemage

Qu’avaient-ils dans la tête et dans le ventre ? Du courage ? De l’inconscience ? Ou de cette rage qui monte, quand l’humiliation ou la faim deviennent insupportables ? Ou tout simplement un désir d’aventure ?

Ils furent quelques dizaines de milliers, ces Français qui, en 1848, quittèrent leur village, leur quartier, leur atelier, leur famille, pour tenter leur chance de l’autre côté du globe, dans cette terre à peine américaine, la Californie. 

Les Français n’étaient pas seuls. La nouvelle, il faut dire, avait fait le tour du monde à la vitesse de l’éclair : en janvier, un certain James Marshall avait trouvé, par hasard, une pépite d’or de 22 carats. De l’or ! De l’or ! Comme ceux d’Amérique du sud, d’Europe ou de Chine, les migrants français ont pris la mer, la route, pendant des mois, au péril de leur vie, pour aller en Californie fouiller les lits des rivières, piocher les talus à la recherche d’un hypothétique filon. D’autres devenaient artisans ou ouvraient une salle de jeux dans une petite ville promise à un grand destin, San Francisco. 

C’est dans ce monde violent, mais ô combien romanesque, que nous partons ce soir, en compagnie d’Étienne, un Français dans la ruée vers l’or. 

L'invitée

Notre invitée est Annick Foucrier, historienne, professeur à l’université Paris I-Sorbonne, auteur du livre Le rêve californien. Migrants français sur la côte pacifique (18e-20e siècles) édité chez Belin en 1999. A lire aussi : Fièvre de l’or, de Ken Salter (2 volumes) éd. Regent Press, 2016. Et Les Keskydees ? Les Français en Californie à l’époque de la ruée vers l’or, Catalogue de l’exposition du don de Reine et Ken Salter, 2010-2011, Musée du Nouveau Monde La Rochelle.

La fiction

1850. Un Français dans la Ruée vers l’or, une fiction écrite par Thady Macmamara, réalisée par Laurence Courtois.

Avec les voix de : 

  • Julien Lucas : Étienne
  • Léo Reynaud : Sébastien
  • Leslie Lipkins : Eléonore Dumont
  • Samuel Charle : Amédée
  • Elsa Tauveron : Mme Dumont
  • Dominic Gould : Gentleman Bart
  • Les voix de Marine Lemonnier, Vincent Domenach, Lio Teste et Loïc Harcastagnou
  • Et en guest star, dans le rôle du yankee, Thady Macnamara

Et l'équipe de réalisation :

  • Bruitages : Sophie Bissantz
  • Prise de son, montage et mixage : Cédric Chatelus et Matthieu Le Roux
  • Assistante à la réalisation : Laure-Hélène Planchet
  • Réalisation : Laurence Courtois

Pour en savoir plus

Sur le site de France Inter, une publication à propos de la renaissance du western dans les arts visuels.

La musique

David Byrne :  Everybody ‘s coming to my house tiré de l’album American Utopia.

Pour communiquer 

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.