Saviez-vous que l'actrice Hedy Lamarr fut aussi une inventrice de génie ? Voici ce que raconte la fiction écrite par Corinne Klomp, réalisée par Pascal Deux, et commentée par le réalisateur de cinéma, Bertrand Tavernier, au micro de Stéphanie Duncan.

Hedy Lamarr
Hedy Lamarr © Getty / Sunset Boulevard / Corbis Historical

Hedy Lamarr… Les plus cinéphiles se souviennent peut-être d’Extase, ce film en noir et blanc de 1933 où la jeune Autrichienne apparaît nue et simule un orgasme. 

Une audace érotique qui lui collera longtemps à la peau.

Surtout quand arrivée à Hollywood, l’actrice se bagarrera pour décrocher des rôles intéressants… 

Femme de tête, femme facile… C’est l’un ou l’autre. 

Il faut dire qu’Hedy Lamarr a reçu un don inestimable et parfois encombrant : elle est belle. 

D’une beauté stupéfiante, qui la conduit presque « naturellement » vers le cinéma. 

Mais sa vraie passion depuis l’enfance, et son vrai talent aussi sans doute, c’est l’invention. 

Le soir, après les tournages, la star s’enferme chez elle pour concevoir des objets insolites : pastille effervescente, distributeur de moutarde, collier de chien fluorescent… 

Mais c’est en 1940, avec la menace nazie, que l’ex-Autrichienne qui avait fui Hitler va donner toute la mesure de son génie d’inventrice. 

Hedy Lamarr va mettre au point un système révolutionnaire pour guider et sécuriser le lancement des torpilles contre les sous-marins ennemis.  

Si révolutionnaire hélas qu’il faudra attendre les années 1980 pour qu’il soit reconnu. 

Et si en ce moment-même vous vous connectez à la wifi, ayez une petite pensée pour son inventrice, la belle Hedy Lamarr ! 

L'invité

Notre invité est Bertrand Tavernier, réalisateur, scénariste et producteur français, président de l’Institut Lumière

Bertrand Tavernier est également l'auteur de plusieurs livres sur le cinéma dont le monumental et célèbre ouvrage, Amis Américains : Entretiens avec les grands Auteurs d'Hollywood, une somme publiée aux éditions Actes Sud.  

La fiction

Hedy Lamarr : la plus belle femme  du monde avait aussi un cerveau, une fiction de Corinne Klomp, réalisée par Pascal Deux.

Avec les voix de :

  • Marion Malenfant – Hedy Lamarr
  • Fabrice Pierre – George Antheil
  • Valérie Moinet – Elisabeth Antheil
  • Hervé Furic – le Général de la Marine américaine
  • Vincent Nemeth – Louis B. Mayer

Ainsi que l'équipe de réalisation :

  • Bruitages : Sophie Bissantz
  • Prise de son, montage, mixage : Valérie Lavallart, Antoine Viossat, Louis Bardinet
  • Assistant à la réalisation : Félix Levacher
  • Réalisation : Pascal Deux

Les livres

Pour en savoir plus :

  • Le documentaire produit par Susan Sarandon, Bombshell: The Hedy Lamarr Story, d’Alexandra Dean - 

La musique

  • Billie Eilish et Vince Staples - And burn
  • Autant en emporte l'histoire, votre émission des fictions de France Inter, possède son générique original, composé par le musicien Clément Ducol.

(cette émission est une nouvelle diffusion de celle du 15 avril 2018)

Programmation musicale
  • Yael NaimHow Will I Know (radio edit)2020
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.