Symbole universel de l'iniquité au nom de la raison d'État, l'Affaire Dreyfus est une erreur judiciaire qui bouleversa la France sous la IIIe République. La fiction de Christine Spianti, réalisée par Cédric Aussir est commentée par l'historien Vincent Duclert, auteur de nombreux livres sur le sujet.

Première page du journal français "Le Petit Journal", du 13 janvier 1895 de la dégradation du Capitaine Alfred Dreyfus dans la cour d'honneur de l'École militaire de Paris.
Première page du journal français "Le Petit Journal", du 13 janvier 1895 de la dégradation du Capitaine Alfred Dreyfus dans la cour d'honneur de l'École militaire de Paris. © Getty / Leemage / UIG

Alfred Dreyfus est un officier de l’armée française. Patriote, brillant et juif, cet homme tranquille vit à Paris avec sa femme Lucie et leurs deux enfants, Pierre et Jeanne. Le 15 octobre 1894, sa vie bascule : il est arrêté au petit matin et jeté en prison.

Mis au secret, interrogé pendant des jours sans connaître le motif de son arrestation, au bord du désespoir et de la folie, Alfred Dreyfus clame son innocence à ses accusateurs, bien décidés, eux, non pas à faire la vérité et la justice, mais à briser un homme.  

Deux mois plus tard, Alfred Dreyfus, convaincu de trahison au profit de l’Allemagne, est condamné à l’unanimité par le Conseil de guerre de Paris à la dégradation militaire et à la déportation en Guyane.

L’histoire d’Alfred Dreyfus aurait pu en rester là : celle d’un innocent, victime de l’antisémitisme et de l’arbitraire de la raison d’État. Mais c’était sans compter avec le courage d’hommes et de femmes. En premier lieu, Mathieu, le frère d’Alfred, qui, contre l’indifférence et contre la haine, s’engagea pour faire éclater la vérité

L'invité

Notre invité est Vincent Duclert, historien, spécialiste de l’Affaire Dreyfus, auteur de nombreux livres sur le sujet parmi lesquels : L’Affaire Dreyfus (éditions La Découverte), Alfred Dreyfus, l’honneur d’un patriote (éditions Fayard / Pluriel), Dreyfus est innocent ! Histoire d’une affaire d’État (éditions Larousse), Dreyfus au Panthéon. Voyage au cœur de la République (éditions Galaade)

La fiction 

L’Affaire Dreyfus, épisode 1 : la République à l’épreuve, une fiction de Christine Spianti, réalisée par Cédric Aussir.

Avec les voix de :

  • • Alfred Dreyfus : Barthélémy Meridjen 
  • • Mathieu Dreyfus : Elya Birman
  • • Lucie Dreyfus : Esther Van Den Driessche
  • • Maître Demange : Daniel Kenisberg 
  • • Jacques de Castro : Gérard Cherqui
  • • Armand Du Paty de Clam : Jérémie Bedrune
  • • Le Général Darras: Philippe Beautier

Et l'équipe de réalisation :

  • • Prise de son, montage et mixage : Delphine Baudet et Antoine Viossat
  • • Assistante à la réalisation : Claire Chaineaux
  • • Réalisation : Cédric Aussir

Pour en savoir plus 

Vous pouvez consulter la publication Éternelle Affaire Dreyfus sur le site de France Inter.

La musique

  • • Nterini, de Fatoumata Diawara

Pour communiquer

Pour communiquer au sujet des émissions, n'hésitez pas à rejoindre la page Facebook de Autant en emporte l'Histoire.

Les émissions sont réécoutables et podcastables sur le site de France Inter.

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.