Voici une fiction historique très originale, écrite par Clara Saer et Zoé Gabillet et réalisée par Juliette Heymann. Il s’agit de l’histoire du tournage du film, "Le Dictateur", sorti en 1940. Pour la commenter, Stéphanie Duncan s'entretient avec l'historien des idées, Michel Faucheux, biographe de l’artiste Chaplin.

Charlie Chaplin dans « Le Dictateur » en 1940, son premier film parlant
Charlie Chaplin dans « Le Dictateur » en 1940, son premier film parlant © AFP / Collection Christophel

La scène, tournée en 1940, est mythique : Adenoïd Hynkel, dictateur de la Tomanie, contemple, fasciné, le globe terrestre qui trône dans son bureau.

L’homme à la petite moustache et en grand uniforme, saisit d’une main le globe, qui n’est autre qu’un ballon, et entame avec son jouet une pantomime extatique, le jetant en l’air d’un coup de main, d’un coup de pied, d’un coup de fesses, en disant :

Ce monde est à moi, à moi, à moi !

Une scène extraite du film, Le Dictateur, réalisé par Charlie Chaplin, où le créateur de Charlot incarne à la fois le dictateur Hynkel et un barbier juif du ghetto qui, à la fin du film, se substituera au premier, pour délivrer au monde une leçon de démocratie et d’humanité.

La scène du ballon, et le film en général, sont d’autant plus saisissants quand on sait que Chaplin a débuté le scénario en 1938 juste après l’annexion de l’Autriche par Hitler, et que le tournage a commencé quelques jours après l’invasion de la Pologne. 

Ce qui signifie que, au moment où le public new-yorkais applaudissait la première du film, le 15 octobre 1940, le dictateur nazi dominait presque toute l’Europe.

L'invité

Notre invité est Michel Faucheux, historien des idées, auteur de la biographie, Chaplin (Gallimard, Folio Biographies) 

Sa recherche en histoire des idées constitue une réflexion sur la place sociale, mais aussi le statut métaphysique de l’être humain, bouleversés sous l’effet de la technique, cherchant ainsi à définir un humanisme du XXIe siècle.

Michel Faucheux a publié plusieurs biographies - Charlie Chaplin, mais aussi Olympe de Gouges, Mermoz, Frankenstein, Buffalo Bill, toutes en collection Folio biographies, Gallimard - qui visent à prolonger cette réflexion à travers des destins particuliers, et viennent en écho à ses articles de recherche et à ses essais.

La fiction

Le Dictateur, quand Charlie Chaplin défiait Hitler, une fiction radiophonique écrite par Clara Saer et Zoé Gabillet et réalisée par Juliette Heymann.

Avec les voix de :

  • Charlie Chaplin - Olivier Claverie
  • Sydney Chaplin - Éric Challier 
  • Paulette Goddard -Delphine Cogniard
  • Dan - Ralph Rousseau
  • Winston Churchill - Jean-Gabriel Nordmann
  • Alexandre Korda - Antoine Doignon
  • Et les voix d’Antonin Chalon, Antoine Melchior et Didier Mérigou.

Ainsi que l'équipe de réalisation :

  • Bruitages : Bertrand Amiel 
  • Prise de son, montage, mixage : Manuel Couturier et Manon Houssin
  • Assistante à la réalisation : Léa Racine
  • Réalisation : Juliette Heymann

Pour en savoir plus

Vous pouvez consulter la publication de Nadja Viet, Sir Chaplin sur France Inter, où vous trouverez également un extrait significatif de cette fiction avant sa diffusion dimanche à 21h.

La musique 

  • Johannes Brahms - Danse hongroise n°5 en fa dièse mineur (Allegro), extrait de la BOF, Le Dictateur, de Charlie Chaplin.
  • Autant en emporte l'histoire, votre émission des fictions de France Inter, possède son générique original, composé par le musicien Clément Ducol.

(cette émission est une nouvelle diffusion de celle du dimanche 4 février 2018)

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.