L’histoire que je vais raconter ce soir commence un jour de 1912 à Belfast, la grande ville du nord de l’Irlande, théâtre des luttes sanglantes entre catholiques et protestants.

Légende : Peinture d'une façade d'une maison à Belfast en 2003, en souvenir du Soulèvement de Pâques en 1916
Légende : Peinture d'une façade d'une maison à Belfast en 2003, en souvenir du Soulèvement de Pâques en 1916 © AFP / North Ireland Murals

Une jeune femme maigre et dégingandée marche à grands pas, son parapluie à la main, dans le quartier protestant de Shankill… Mais ne vous fiez pas à ses faux airs de Mary Poppins… Winifred Carney, puisque c’est son nom, est une syndicaliste et une ardente militante de l’indépendance. Quatre ans plus tard, armée d’une machine à écrire et d’un revolver, Winifred Carney fera partie des rebelles qui, le dimanche de Pâques 1916, s’emparèrent de la Grande Poste de Dublin. Ce bâtiment public qui aujourd’hui encore porte sur ses murs les impacts des tirs violents de la répression anglaise. Les fameuses Pâques sanglantes, un soulèvement d’une audace folle, improvisé, acte fondateur d’une Irlande libre.

Mais Winifred Carney est aussi l’héroïne d’un autre combat, toujours actuel : catholique amoureuse d’un protestant, elle incarne l’espoir, très universel, d’une nation dépassant ses haines religieuses.

L’invitée

Nathalie Sebbane est maîtresse de Conférences - Civilisation britannique et Études Irlandaises à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3.

La fiction

Winifred Carney, héroïne de l’indépendance irlandaise, de Vincent Hazard, réalisée par Pascal Deux.

Avec les voix de :

  • Sandy Boizard – Winifred
  • Aymeric Lecerf – George
  • Eric Challier – John Connolly
  • Marie Verge – Nellie
  • Béatrice Champanier – Sarah Carney
  • Jean Rieffel – Alfred Carney
  • Norbert Ferrer – Un policier
  • Mathieu Rauchvarger – Un policier

Et les voix de : Ismaël Ruggiero, Bertrand de Roffignac, Sylvain Gauthier, Raouf Raïs

L'équipe de réalisation :

  • Bruitages : Sophie Bissantz
  • Prise de son, montage et mixage : Pierric Charles et Régis Nicolas
  • Assistant à la réalisation : Vivien Demeyère
  • Réalisation : Pascal Deux

La musique

Oh woman Oh man de London Grammar

Pour en savoir plus sur les événements historiques évoqués, vous pouvez consulter la publication : Le Soulèvement de Pâques en Irlande en 1916.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.